« Les vraies rencontres font les vrais amis », « Ouvrez du bonheur », « Venez comme vous êtes », des phrases simples, claires, abouties et toutes en rapport avec la valeur centrale de leur marque : voilà ce qu’apporte un storytelling intelligemment construit ! Cette technique entraîne une association rapide et instinctive d’une marque à un message positif, permettant de construire et de fidéliser une communauté.

Brand content et storytelling

Le storytelling fait partie intégrante de la stratégie brand content d’une entreprise. Le brand content rassemble tous les contenus, qu’ils soient matériels ou non, produits par une marque sans être vendus aux consommateurs : événements, sponsoring, publicités TV, médias sociaux.

Le brand content crée une histoire autour de la marque, de ses valeurs, de sa raison d’être. Le storytelling scénarise cette histoire en sculptant, en travaillant, en adaptant la prise de parole de la marque pour la rendre plus attrayante.

On ne peut se passer du storytelling

Que vous soyez une multinationale ou une entreprise à taille humaine, le storytelling est un vrai levier pour améliorer votre notoriété, et accroître par la suite vos ventes.  D’après une enquête Ipsos réalisée en 2013, 20% des internautes français suivent une marque si le contenu est amusant et intéressant. Un chiffre qui monte à 36% aux Etats-Unis et à 51% en Indonésie. Il devient donc indispensable de soigner son contenu et de ne plus afficher uniquement un discours commercial et promotionnel. Le leitmotiv à adopter : faire rêver !

Construire son storytelling en 6 étapes

Les psychologues et universitaires américains s’accordent sur 6 étapes clés pour la construction d’un scénario adapté à l’image de la marque.

Etape 1 : un message clair et concis

Un bon storytelling va résumer en quelques mots l’ADN de la marque. Prenons pour exemple la boisson énergisante  Red Bull. Le message est simple, sans ambigüité : « Red Bull donne des ailes ».

Etape 2 : rendre le message surprenant

Le but est de marquer les esprits, de susciter l’étonnement et par la même occasion l’adhésion de votre audience aux valeurs de votre entreprise. Exemple type, McDonald’s et leur campagne « Venez comme vous êtes » avec sur une affiche le célèbre tueur en série du film d’horreur pour adolescents « Scream ».

Etape 3 : choisissez un message crédible

L’internaute prendra d’autant plus votre message au sérieux si celui-ci repose sur des faits réels et vérifiés.

Etape 4 : faire dans le concret

Les détails doivent êtres précis pour donner des points de repère à votre audience. Un individu lambda doit réussir à s’identifier à la situation décrite. Nescafé par exemple illustre très bien cette étape avec leur campagne « Les vraies rencontres font les vrais amis ». Le café est alors mis au centre des rencontres amicales, avec vidéos à l’appui.

Etape 5 : jouez sur la corde sensible

Il est plus simple de fédérer une communauté en jouant sur l’émotion. Pour ce faire, l’emploi d’un héros ou d’une mascotte reste l’idéal.

Etape 6 : écrire enfin son scénario

L’écriture se réalisera sans mal si les étapes précédentes ont bien été intégrées. La rédaction donnera le ton final : sérieux, corporate, amusant, décalé etc…

Un storytelling décliné selon plusieurs thématiques

Il ne faut qu’un seul storytelling par marque, en revanche celui-ci peut se décliner sur différentes thématiques et couvrir alors une audience plus large.

Reprenons Red Bull pour exemple, leur scénario s’adapte à tous les thèmes abordés par la marque : sports extrêmes, sponsoring, fêtes, lendemains de fêtes, périodes d’examens, défis quotidiens, éditions spéciales ; sans pour autant perdre de vue la valeur essentielle de la marque : le dépassement de soi.

N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez profiter d’une formation en webmarketing, nous pourrons ensemble définir le storytelling adapté à votre activité.

Partager: